La routine, quel terrible gros mot ! Dans nos nouvelles manières de travailler et de vivre, on est souvent encouragé à « casser la routine » pour libérer notre créativité et vivre de nouvelles expériences. Alors pourquoi est-elle un mal nécessaire pour tous les travailleurs indépendants ?

 

Exit la routine… Bonjour le cadre de travail !

La plupart des indépendants choisissent ce statut pour la liberté et la flexibilité qu’elle implique ; tout le contraire de la routine, donc. On a de plus en plus tendance à fuir ces habitudes qui nous rouillent et freinent tout élan de créativité.

Et pourtant… la routine permet de poser un cadre, un rythme de vie. Sans un minimum de rigueur et d’organisation, il devient vite difficile d’être efficace au quotidien. Procrastination, rythme décalé, frontière de plus en plus floue entre vie professionnelle et vie personnelle… Le quotidien peut rapidement tendre vers le chaos, et la routine permet de l’ordonner.

Les freelances ont cet avantage considérable de pouvoir construire leur propre routine. En choisissant des horaires plus adaptés, en gérant leurs « to-do list » et leur planning selon les objectifs fixés.

L’étape la plus cruciale étant de s’y tenir

 

Le coworking, nouvelle routine des indépendants

Si les freelances organisent leur journée de travail librement, ils s’exposent à un risque non négligeable de sédentarité, d’isolement social et de mauvaise hygiène de vie.

Les espaces de coworking visent à pallier à ces inconvénients, en proposant un environnement propice aux relations sociales et en rétablissant le trajet rituel vers le travail. En travaillant au milieu d’autres indépendants motivés et rigoureux, il y a fort à parier que votre propre motivation s’en trouve boostée.

Un nouveau compromis est en train d’émerger : le cohoming, qui consiste à venir travailler au domicile d’un autre indépendant ou d’accueillir des travailleurs chez soi. Un concept qui allie la liberté du travail à domicile et le cadre nécessaire de l’espace de coworking.

 

 

Crédit photo : Unsplash

A lire également :

Etre digital nomade ou comment voyager en travaillant

Comment développer sa persévérance ?

Les Slasheurs : qui sont-ils ?