Encadrement du télétravail, dialogue social simplifié, développement de la prévention : la qualité de vie au travail est au cœur des préoccupations, notamment au travers de la loi Travail qui vise à se mettre au jour des nouvelles pratiques en entreprise. Retour sur deux temps forts de l’année concernant l’amélioration des conditions de travail des salariés.

 

Cadre juridique : quoi de neuf ?

La promulgation de la loi Travail a revu le cadre de nombreux aspects de la qualité de vie au travail.

Les nouvelles ordonnances publiées en septembre prévoient entre autres de favoriser le développement du télétravail. On retient notamment un meilleur encadrement des accidents de travail survenant au domicile des travailleurs à distance. De plus, ce sera désormais à l’employeur de fournir une justification à son salarié en cas de refus de mettre en place le télétravail. L’évolution de la loi était indispensable pour suivre la demande croissante de travail à domicile de la part des employés.

Le Plan Santé au travail mis en place à horizon 2020 vise par ailleurs à développer une culture de la prévention dans les entreprises, ainsi qu’à renforcer le dialogue social. Cet objectif est appuyé par la fusion des instances représentatives du personnel en un organisme unique, le conseil social et économique (CSE).

D’autre part, le droit à la déconnexion mis en place depuis le 1er janvier a du mal à être appliqué en entreprise : en juillet, 78% des cadres bénéficiant pourtant de ce droit consultaient encore leurs SMS et e-mails professionnels durant leur temps libre.

Autre mesure à retenir : l’apparition du compte personnel d’activité, qui regroupe le compte d’engagement citoyen, le compte de prévention pénibilité et le compte personnel de formation. Les salariés pourront cumuler des points permettant d’obtenir des droits complémentaires à la formation, au travail à temps partiel ou à la retraite. Ces droits s’ouvriront aux indépendants le 1er janvier 2018.

Le cadre juridique est en pleine mutation pour s’adapter aux nouveaux besoins des entreprises. De plus en plus d’initiatives continuent à voir le jour, prenant en compte les usages numériques et les nouvelles formes de management.

La QVT a donc encore à y gagner en 2018 !

 

Les événements consacrés à la QVT

La qualité de vie au travail s’est vue consacrer de nombreux événements et salons dans toute la France, tels que le salon Preventica, ou encore la semaine de la Qualité de Vie au Travail du 9 au 13 octobre. De nombreux intervenants ont pu y aborder les thématiques liées au bien-être au travail : risques psychosociaux, nouvelles formes de management, télétravail, innovation…

Pour la 1ère fois cette année, la première édition des Assises du coworking s’est également tenue à Lyon, un événement consacré aux rencontres et aux échanges sur le coworking de demain.