Contrairement au statut de salarié, le travail en freelance fait souvent naître la crainte de ne pas voir d’argent rentrer régulièrement. Si l’on peut rencontrer des périodes prospères avec beaucoup de clients, rien n’assure que ceux-ci reviendront tous les mois. Voici 5 conseils pour remplir votre carnet de commandes et vous assurer un salaire régulier !

 

1- Faire sa promo

La première condition pour gagner de l’argent en freelance est de trouver des clients. Pour cela, pas de secret : il faut mettre toutes les chances de son côté pour se faire connaître. Tenir un blog peut être une bonne façon de présenter son activité pour gagner en visibilité. Le monde des freelances étant de plus en plus saturé, il est crucial de trouver un avantage concurrentiel à mettre en avant pour vous démarquer des autres.

 

2- Être facilement joignable

Le professionnalisme et la réactivité sont des qualités essentielles pour être recommandé par vos clients. La prise de contact doit être simple, sous peine de passer à côté de nombreuses commandes. Cela passe par laisser ses coordonnées sur les réseaux sociaux (adresse mail, numéro de téléphone), et bien entendu, être réactif aux mails et aux appels.

 

3- Ne pas négliger les petits projets

On peut être tenté de refuser les petites commandes, telles que la création d’un simple flyer pour un graphiste, parce qu’elles paraissent moins rentables que des projets plus importants.

Un client satisfait par une petite commande a plus de chances de faire appel à vous par la suite pour un projet plus important. Grâce au bouche-à-oreille, ces petites missions vous permettront aussi d’avoir des retours positifs et de construire ainsi votre réputation, entraînant un plus grand nombre de commandes, et ainsi de suite.

 

4- Développer son réseau

Les contacts sont précieux pour se faire connaître et développer son activité. N’hésitez pas à faire jouer vos connaissances, à parler de vos projets autour de vous. Les espaces de coworking sont également d’excellents moyens de tisser des relations et de construire son réseau.

 

5- Surveiller son budget

Travailler en freelance implique déjà des économies, notamment des coûts de transport en moins. Cependant, cela signifie aussi des revenus moins stables. Vous devez garder cela en tête dans l’organisation de votre budget. En tant qu’indépendant, il est donc essentiel de maîtriser ses dépenses et de mettre de l’argent de côté afin d’anticiper les périodes de baisse d’activité. Ainsi, vous ne vous retrouverez pas pris au dépourvu en cas de dépense imprévue.

 

Crédit photo : Unsplash

A lire également :

Freelance : quelle protection sociale en 2017 ?

Être freelance et parent : quel congé maternité ?

La routine au travail : faut-il la combattre ?