Depuis quelques années, le stress au travail est une préoccupation pour de nombreux RH et dirigeants d’entreprises. Le début de l’automne et le retour de vacances, sont souvent synonymes de stress accru et parfois de perte de productivité. Cependant, ce n’est pas une fatalité et quelques gestes simples peuvent permettre d’adoucir les tensions.

Comment gérer son stress au travail, et celui de ses collaborateurs ? Quelles actions peut-on mettre en place pour améliorer le bien-être des salariés au moment de la rentrée ? Voici 3 étapes pour gérer le stress au travail.

 

1. Identifier les causes du stress au travail

 

La première étape de la quête du bonheur au travail, est d’identifier les sources de stress. Ce conseil s’applique à tous, RH, dirigeants ou salariés, car quel que soit son rôle dans l’entreprise, nous pouvons tous être sujet au stress.

La façon la plus simple d’identifier les causes de son stress est de toujours communiquer au sein de l’entreprise. Il faut éviter au maximum de se replier sur soi-même. Cela peut paraître évident, cependant de nombreuses entreprises n’offrent pas un cadre de dialogue suffisamment favorable, et cela peut nuire à l’épanouissement des salariés.

Voici certains symptômes, physiologiques et psychologiques qui nous permettent d’identifier les excès de stress au travail :

  • Irritabilité accrue
  • Perte d’intérêt pour le travail à effectuer
  • Trouble du sommeil
  • Trouble de la concentration
  • Maux de tête à répétition
  • Retrait social

Lorsque l’on éprouve un ou plusieurs de ces symptômes, il est temps de tirer la sonnette d’alarme et d’agir. Mais pour agir correctement, le mieux est d’identifier quelles sont les raisons de cet excès de stress ? Pourquoi stressons-nous plus aujourd’hui, qu’hier ? Voici une liste non-exhaustive des causes de stress les plus fréquentes :

  • Surcharge de travail
  • Difficultés organisationnelles entre vie professionnelle et vie privée
  • Pression de la hiérarchie en entreprise
  • Manque de visibilité sur l’avenir professionnel
  • Manque de reconnaissance

Bien que le stress soit un état émotionnel « personnel », en tant qu’entreprise, il est possible d’agir pour offrir un meilleur cadre de travail aux salariés. Si les problèmes proviennent des rapports hiérarchiques ou d’une surcharge de travail, vous pouvez moduler les horaires, modifier les équipes, pour que chacun trouve sa place.

Moins l’on éprouve de stress au travail, plus on augmente notre productivité et notre implication.

 

2. Prendre soin de soi pour réduire son stress au travail

 

Une activité physique pour évacuer le stress

Le stress au travail est très souvent accru par le manque d’énergie physique. Lorsque l’on ne se sent pas bien dans son corps, on ne se sent pas bien dans sa tête, et inversement. Le mieux pour réussir à se booster est donc de commencer une activité physique régulière adaptée à ses besoins.

Pour certains, les activités de contact comme la boxe ou les arts martiaux, sont d’excellents moyens d’évacuer les excès de stress et d’anxiété. Pour d’autres, ce seront les sports d’équipe (handball, basketball…) qui viendront combler les manques de lien social et de solidarité. Les sports de synchronisation (natation, danse, gymnastique…), peuvent également apporter une meilleure maîtrise du corps, et apporter de la confiance à ceux qui en éprouvent le besoin.

Le fait de pratiquer une activité physique régulière permet de gagner de l’emprise sur son corps et son mental. C’est un excellent moyen de gagner de l’énergie et donc d’accroître son bien-être au travail.

 

Une alimentation adaptée et un sommeil réparateur

Pour réussir à gérer le stress au travail, il est primordial de prendre soin de soi physiquement et d’être à l’écoute de ses besoins. Certes, cela peut paraître évident, mais une alimentation adaptée à son rythme de travail peut faire toute la différence. L’important, c’est d’apprendre à connaître ses phases d’énergie et de repos, pour apporter à son organisme ce dont il a besoin, au moment où il en a besoin. Fini les sucreries au milieu de la matinée, et les graisses saturées au déjeuner. Pour être efficace et ne pas se laisser envahir par le stress au travail, il faut être au meilleur de sa forme toute la journée.

Un petit-déjeuner avec des sucres lents et des protéines, permet d’être productif et serein toute la matinée.

Le sommeil est également un élément essentiel à notre santé physique et mentale. On dit souvent qu’une mauvaise journée commence par une mauvaise nuit, et cela se vérifie. Si notre cerveau est privé de sa dose optimale de sommeil, il va être moins efficace et nous serons plus facilement enclin à la déconcentration ou aux maux de tête. L’important pour bien dormir est de se constituer un environnement de repos favorable, et d’apprendre à connaître ses propres phases de sommeil pour trouver son rythme idéal.

 

Une vie privée épanouie

La vie professionnelle ne doit pas accaparer 100% de notre attention au quotidien, sinon cela peut créer des dysfonctionnements. Il est nécessaire de trouver des sources de satisfactions autres que le travail, de se constituer des « piliers ». Généralement, ce sont la famille, les amis et les passions qui nous apportent des sources de bonheur en dehors du travail.

Le fait de trouver des leviers de satisfaction autres que le travail est particulièrement utile en cas de problème. En effet, le fait d’avoir plusieurs éléments rassurants dans notre vie, nous permet de prendre du recul et de relativiser face à une situation difficile. Il en va de même si l’on éprouve des difficultés personnelles ou familiales, les autres « piliers » de satisfactions sont là pour nous aider à aller de l’avant.

 

3. Mettre en place un management efficace pour réduire le stress au travail (Focus RH)

 

Une bonne communication interne

En tant que RH ou dirigeant d’entreprise, vous ne pouvez pas avoir d’emprise sur l’hygiène de vie ou sur la vie privée de vos collaborateurs, mais vous avez la main sur leur environnement de travail quotidien. Il en va de votre responsabilité, si vous souhaitez garder vos talents et diminuer leur stress au travail, de leur offrir des conditions de travail favorables à leur bien-être et leur épanouissement.

La communication interne en entreprise est l’un des moyens de favoriser les échanges et de faire baisser le stress de vos collaborateurs. C’est un véritable levier de bien-être au travail si l’on prête attention à bien le mettre en place. Pour tout savoir de la communication interne en entreprise et découvrir ses bienfaits pour les salariés, nous vous invitons à lire notre article : Communication interne en entreprise : quels bénéfices pour les salariés ?

 

Écouter les besoins de ses collaborateurs

Pour rappel, parmi les causes de stress au travail fréquentes, on retrouve le manque de reconnaissance, la pression de la hiérarchie, et la surcharge de travail. En tant que professionnel RH, vous pouvez faire changer les choses dans votre entreprise pour réduire au maximum ce type de problème. Pour y parvenir, il est nécessaire de rester à l’écoute de vos collaborateurs. Vous pouvez leur donner des moyens de s’exprimer, d’échanger entre eux etc…

Une entreprise qui comporte des salariés trop compétitifs entre eux, ou encore des managers trop directifs et exigeants, peuvent être des facteurs de stress importants. Il est parfois très simple de modifier l’ambiance générale d’une entreprise, s’il n’y a pas de détracteurs parmi les collaborateurs. Si l’esprit compétitif est un frein pour certains talents, vous pouvez par exemple organiser des activités de team building pour améliorer la cohésion et l’entraide. Il faut éviter de favoriser les concours ou jeux avec des vainqueurs individuels, et rappeler que l’entreprise est une équipe.

 

Nous espérons que cet article vous permettra de mieux comprendre le stress au travail et, si vous le souhaitez, de le faire diminuer pour vous et vos collaborateurs.

 

A lire aussi :

Étirements au travail : améliorer son quotidien en quelques gestes simples
A quoi sert un Chief Happiness Officer, garant du bonheur au travail ?
Le management 3.0 ou comment être heureux au travail