Le power breakfast, qui se traduit littéralement par « petit-déjeuner énergétique » est également un petit-déjeuner de travail où des discussions et décisions importantes peuvent avoir lieu. Zoom sur cette tendance.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le petit-déjeuner est une notion récente apparue à la Révolution industrielle du XIXème siècle ; Avant cela, les journées étaient rythmées par deux repas (le premier entre 10h et 12h et le second vers 17-18h). Seulement voilà, les journées étant longues et difficiles, les ouvriers se sont mis à boire avant le travail pour s’encourager… C’est ainsi que les industriels ont eu l’idée de démocratiser les produits laitiers et le café, le petit-déjeuner est né…

Pourquoi un bon petit-déjeuner est-il important ?

Plusieurs raisons font du petit-déjeuner un repas important :

Tout d’abord, il est important dans le sens où l’on sort d’une période de jeûne d’environ 8 heures, il a donc pour but de nous procurer l’énergie nécessaire pour bien commencer la journée. Le power breakfast peut par exemple faire partie de votre programme de Before-work, préconisé par le gourou du Miracle Morning Hal Elrod.

Vous ne le savez peut-être pas mais une alimentation équilibrée dès le matin a un impact très important sur la productivité au travail. Elle permet de reconstituer sa réserve en sucres pour tenir la journée (c’est le même principe qu’une voiture avec le carburant, quand il n’y a plus de carburant dans la voiture, elle tombe en panne !) et être ainsi plus efficace.

De plus, ne pas manger au petit-déjeuner a également des effets sur notre efficacité au travail : altération de la concentration, de la mémoire et de la capacité à résoudre des problèmes.

Pour finir, le petit-déjeuner constitue un moment rien qu’à vous ! Alors profitez-en pour prendre du temps pour vous avant d’attaquer une journée bien remplie, où vous n’aurez plus une minute à vous consacrer.

Manger ensemble : un Facteur de cohésion

La pause déjeuner est un moment de plaisir et de convivialité, alors pourquoi ne pas faire la même chose avec le petit-déjeuner ?

Déjeuner avec ses collègues peut s’avérer être une bonne manière de faire du team building efficace et sans perdre de temps.

Ce moment sympathique est alors l’occasion pour les collaborateurs de parler d’autre chose que des dossiers en cours et d’apprendre à mieux se connaître tout en développant l’esprit d’équipe, facteur clé d’appartenance au groupe.

Ce moment favorise ainsi d’avantage les échanges et la naissance d’idées, et contribue à rendre l’environnement de travail plus détendu, ce qui, in fine, accroît le bien-être des salariés. Oui, vous avez bien lu, un petit-déjeuner peut rendre vos salariés plus heureux !

Les salariés passent donc un moment convivial, sans perdre de vu l’intérêt managérial : la productivité individuelle est boostée, ce qui tend à améliorer les performances collectives. Alors, à quand date votre dernier petit-déjeuner entre collègues ?

Quelques idées reçues sur le petit déjeuner

On entend souvent que le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée, mais cela est faux ! Ce n’est autre qu’un argument développé par un marketeur bien connu, l’américain John Harvey Kellogg !

Pour vendre ses céréales commercialisées sous la célèbre marque Kellogg’s, il les recommande alors pour leurs nombreuses caractéristiques nutritives. Sa position de médecin lui conférant une légitimité, les gens n’ont de ce fait pas remis en doute ses propos, et aujourd’hui encore, près d’un demi-siècle après, cette rumeur est toujours d’actualité !

Tous les repas sont  importants puisqu’ils nous apportent les nutriments essentiels au bon fonctionnement de notre organisme et nous permettent de rester en forme.

Autre rumeur, celle du petit-déjeuner idéal !

On voit souvent dans les magazines « bien-être » ou derrière les boîtes de céréales des recommandations pour un menu matinal idéal (produits laitiers, céréales, fruits…). Mais la vérité est qu’il n’existe pas de petit-déjeuner parfait ! Vous pouvez donc manger ce que vous avez envie, tout en restant raisonnable bien-entendu… Le tout est juste d’équilibrer ses apports sur la journée et de prendre plaisir à manger.

Et vous, que prenez-vous au petit-déjeûner ?

A lire aussi :

Comment développer sa persévérance ?

Sans persévérance, point de réussite pour le travailleur non salarié. Mais face à un échec, une défaite ou simplement aux défis de la vie quotidienne, il est parfois difficile de conserver sa motivation sur la durée. Comment tenir bon et garder la force de...
Lire l'article

Slasheurs : ces multi-entrepreneurs qui concilient plusieurs activités

Cette semaine, l’Élan des Talents vous propose une illustration des slasheurs, ces multi-entrepreneurs. Cette tendance se démocratise de plus en plus, puisque pas moins de 4,5 millions de personnes cumulent actuellement plusieurs activités...
Lire l'article

Quatre méthodes douces à adopter au travail pour améliorer son bien-être

Se faire du bien, s’écouter, se connaître… Aujourd’hui plus besoin de le nier, les études sont formelles : pour être heureux au travail il faut favoriser son bien-être et son développement personnel. Zoom sur 4 méthodes douces pour améliorer son bien-être au travail !...
Lire l'article

Rachel Vanier : l’ambition ne peut pas être raisonnable !

Vous vous souvenez ? Nous avions rencontré Rachel Vanier, auteure d' "Écosystème" et Directrice de la Communication de la Station F, lors du BlendWebMix à Lyon en octobre 2017. Elle anime une conférence sur le sujet avec l’opération Mona Fest de My Little...
Lire l'article

Que veulent les freelances en 2017 ?

Une étude menée par Hopwork, en partenariat avec Ouishare, s’est intéressée aux conditions de vie des freelances, leurs motivations et leurs attentes. Les résultats cassent les idées reçues : être freelance est bien un choix, et pour beaucoup, un mode de vie dont ils...
Lire l'article