Associer méditation et travail peut, peut-être vous paraître antinomique, une perte de temps, et pourtant… 

Mais que vient-elle faire dans le monde du travail ? Quels bienfaits, quels bénéfices, un dirigeant d’entreprise peut-il en retirer ? Pour lui, pour son business, pour ses salariés ?

La méditation de pleine conscience en entreprise : à la recherche du moment présent

Au bureau, nous sommes dans « le faire », dans l’action voire dans la réaction. Les dossiers s’entassent, les e-mails s’accumulent, les réunions se bousculent… Alors pourquoi ne pas débrancher quelques instants, ou plutôt « se rebrancher avec soi-même » selon l’expression de la sophrologue Lucie Frapsauce. Pour faire le vide, il suffit de fermer les yeux et de se concentrer sur sa respiration.

Alors oui dans un sens, méditer c’est :

  • S’arrêter de travailler seulement quelques instants pour se rendre plus présent.
  • Se mettre à l’écart pour récupérer, déstresser.
  • Se couper de l’agitation, clarifier son esprit.

C’est également, se centrer juste sur ce que nous faisons, une présence à chaque instant. C’est écouter la personne qui nous parle, ne pas répondre au téléphone ou aux mails en même temps, être à ce que l’on fait au moment présent.

Alors non, pas de perte de temps pour le dirigeant et pour les salariés, mais plutôt un rééquilibrage. Introduire la méditation au travail, c’est une autre façon de penser le travail, le faire tranquillement, plus posément.

L’entreprise en pleine conscience pour le bien-être au travail

Face aux effets pervers de l’hyperconnexion, de grandes entreprises soucieuses de la santé des salariés déploient des programmes de méditation de pleine conscience. Citons Google, Danone, Maif Assurance ou Sodexo, entreprises dans lesquelles la méditation est proposée aux salariés sur la base du volontariat au moment des pauses déjeuners.

Mais cette pratique ne peut être mise en place seulement si le management est convaincu des bienfaits de la pleine conscience sur l’efficacité opérationnelle de l’organisation. A ce moment là, la méditation devient un outil puissant favorisant le bien-être au travail et donc la performance individuelle et collective.

Quelle entreprise refuserait tous les bénéfices qu’apporte la méditation de pleine conscience sur le lieu de travail ?

Aucune « en théorie » mais en pratique…

Pourtant, pas besoin de se transformer en moine bouddhiste, pas besoin de matériel pour méditer ! Tout est en vous. Alors laissez-vous tenter, à vos marques, méditez !

En conclusion voici une citation de Christophe André, à méditer :

« La méditation Pleine Conscience est une clé du bien-être et du bonheur. Souvent, nous nous infligeons nous-mêmes une part importante de nos souffrances, nous majorons nos difficultés, plongés dans le virtuel de nos inquiétudes et nos planifications. Revenir dans le présent nous confronte aux seules difficultés et non pas à nos interprétations de ces difficultés, mais aussi nous fait prendre conscience des belles choses de notre vie. »

Christophe André

Au niveau individuel, elle apporte :

  • Stabilité émotionnelle, adaptation aux situations, lucidité et capacité de décision.
  • Qualité des relations, avec ses collaborateurs, collègues, clients…
  • Faculté de concentration, y compris en dehors des moments de méditation.
  • Amélioration des capacités de mémorisation et de la créativité.

Au niveau entreprise, elle apporte :

  • Une plus grande attention aux actions quotidiennes et à la recherche de solutions.
  • Plus de concertation et fluidité dans la prise de décision.

Crédit photo : Istock

Livre : Méditer jour après jour – Christophe André – éditions : L’iconoclaste

A lire également :

La méditation de pleine conscience : origines et définition

Le Hygge, ou le cocooning à la danoise

Du yoga en entreprise, ça se tente !

Le Feng Shui, ou l’art du bureau zen