Sans persévérance, point de réussite pour le travailleur non salarié. Mais face à un échec, une défaite ou simplement aux défis de la vie quotidienne, il est parfois difficile de conserver sa motivation sur la durée. Comment tenir bon et garder la force de persévérer ? Suivez ces quelques conseils pour tenir le cap de la réussite !

1- Gardez de vue votre objectif

La clé de la persévérance est de trouver du sens dans ce que l’on fait. Il n’y a pas pire situation que de s’entêter à poursuivre un projet auquel on ne croit pas, sous le seul prétexte qu’il faut « finir ce que l’on a commencé ». Il est important de vous souvenir régulièrement de votre objectif et de ce qui vous motive à le poursuivre. En d’autres termes, savoir où vous allez, et pourquoi vous le faites.

2- Ne fuyez pas l’échec

Toutes les personnes qui réussissent vous le diront : le succès arrive à la suite de plusieurs échecs, souvent nombreux. Faire face à un échec est donc normal, il faut vous y préparer et ne pas en avoir peur. Bien sûr, cela ne signifie pas non plus qu’il faut les ignorer et ne pas en tenir compte. Au contraire, acceptez les critiques et servez-vous de vos erreurs pour identifier vos points d’amélioration.

3- Cessez de vous chercher des excuses

Vous aurez peut-être remarqué que les personnes qui n’accomplissent rien passent leur temps à se trouver mille et unes raisons pour lesquelles cela n’a pas abouti. Vous aurez peut-être aussi constaté qu’on entend beaucoup moins de plaintes de la part des personnes qui réussissent. Pourtant, elles ne font pas face à moins d’obstacles que les autres. Simplement, la persévérance est avant tout une question d’état d’esprit : s’interroger sur les liens de cause à effet, identifier les problèmes dans le but d’y trouver des solutions est le premier pas indispensable vers le succès.

4- Trouvez des modèles inspirants

Lorsque votre motivation commence à baisser, pensez à cette personne que vous admirez pour sa persévérance. Cela peut être un proche, mais aussi une personne célèbre pour ses accomplissements. Prenez l’exemple de J.K. Rowling : l’auteure à succès a été envoyée sur les roses par pas moins de douze éditeurs avant que son manuscrit d’Harry Potter ne reçoive un peu d’attention et ne devienne le best-seller qu’il est aujourd’hui. Conclusion, lorsqu’une tentative ne marche pas, essayez la suivante !

5- Ritualisez votre quotidien

Une bonne façon de conserver sa motivation est de mettre en place de petites habitudes de manière régulière. Forcez-vous à vous tenir à un emploi du temps qui inclut ces petits rituels. Ceux-ci doivent rester concrets et réalisables. De cette façon, suivre vos objectifs vous semblera moins difficile et plus naturel.

6- Never give up

Et enfin, quoi qu’il arrive, ne baissez jamais les bras. Il est normal d’avoir ses coups de mou, mais tâchez au maximum de garder le sourire et excluez le mot « abandonner » de votre vocabulaire. Cela ne sera pas toujours facile, mais vos efforts porteront leurs fruits !

 

Crédit photo : Unsplash

A lire également :

La routine au travail : Faut-il la combattre ?

Travailleurs indépendants : (enfin) la fin du RSI !

Être digital nomade ou comment voyager en travaillant

Slasheurs : ces Multi-entrepreneurs qui concilient plusieurs activités – Infographie