Et si vous utilisiez l’aromathérapie dans votre entreprise ? Les huiles essentielles ont de nombreuses vertus reconnues aujourd’hui dans le monde entier. Assainir l’air ambiant, favoriser une ambiance détendue et calme, soulager les maux de tête… un panel large pour garantir le bien-être au quotidien dans votre société. Laissez-vous tenter, nous faisons le point sur cette méthode.

Connaissez-vous l’aromathérapie ?

L’aromathérapie est une médecine naturelle qui utilise les extraits aromatiques de plantes, également appelés, essences et huiles essentielles pour leurs propriétés thérapeutiques (antibactérienne, antiseptique, digestive…). Elle vise à l’harmonisation de la santé physique et mentale. Ces huiles essentielles ont un effet positif sur notre psychisme et notre inconscient grâce aux senteurs aromatiques qu’elles dégagent. Il existe différents modes d’application* :

  • En diffusion : 4 à 5 gouttes d’huile essentielle dans un diffuseur électrique, ½ heure environ (pour un adulte et pour une pièce de 20 m2).
  • Par inhalation : 1 goutte sur un mouchoir, ou au creux de chaque poignet, on peut aussi inhaler directement le flacon d’HE.
  • Par voie cutanée : sur la peau, dilution à prévoir dans une huile végétale (à 25 % : soit 8 gouttes d’huile végétale pour 1 goutte d’huile essentielle).
  • Par voie interne : sur une pastille neutre, dans un peu de miel ou directement sur / sous la langue selon les HE.

* Mises en garde
Certaines HE peuvent provoquer des brûlures, sont toxiques ou photosensibilisantes. Certaines sont interdites aux femmes enceintes ou allaitantes, aux enfants de moins de 6 ans ainsi qu’aux personnes asthmatiques, épileptiques ou qui présentent des allergies. En cas de doute, demandez conseil à votre aromathérapeute, à votre naturopathe ou à votre pharmacien. N’hésitez pas à faire un test dans le pli d’un de vos coudes pour toute application cutanée.

Pourquoi utiliser des huiles essentielles au bureau ? Quels bénéfices pour votre entreprise ?

1. Un bénéfice de détente :

Le monde du travail est souvent générateur de stress. Nous voulons sans cesse relever de nouveaux défis, être au top, enfin du moins, c’est ce que l’on se dit… Nous nous mettons la pression. Anxiété, fatigue, sommeil perturbé, relations tendues entre collègues. Essayons de revenir au calme et en prévention, pensons aux huiles essentielles. Loin de résoudre tous les problèmes, vous contribuerez tout du moins à détendre l’atmosphère et donc à améliorer l’ambiance de travail.
Pour une ambiance calme et apaisée, choisissez de diffuser de l’huile essentielle de Lavande, d’Ylang-Ylang, d’Orange, ou de Mandarine.
Dans certains pays, comme le Japon, dans lequel le travail et la réussite professionnelle occupent une place primordiale, des entreprises utilisent des diffuseurs cachés dans les murs des halls d’entrée. Ceux-ci diffusent de l’huile essentielle de Lavande officinale le matin à l’arrivée des employés, pour permettre de relaxer leur cerveau tout en augmentant le niveau d’attention et de concentration de celui-ci. En fin de journée, c’est l’huile essentielle d’Ylang-Ylang qui est diffusée. Celle-ci a des vertus très relaxantes, diminuant le niveau d’attention cérébrale de l’employé. Il évite ainsi de penser trop à son travail en rentrant à la maison.

2. Un bénéfice d’assainissement :

Les bureaux sont des lieux très passagers, les personnes qui s’y croisent sont parfois en mauvaise santé ; bactéries, microbes de toutes sortes se développent, entraînant l’apparition de virus.
Pour assainir l’atmosphère, pensez à l’huile essentielle de Lavande, de Citron, de Pin sylvestre.
Les symptômes sont déjà installés ? Toux, éternuements, maux de tête ?
Les maux de tête seront soulagés par quelques gouttes d’huile essentielle de Menthe poivrée en massage sur les tempes.
Pour apaiser la gorge, quelques gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus et de Ravintsara sur un mouchoir.
Des éternuements à répétition, une goutte d’huile essentielle de Niaouli à respirer, le résultat est radical et étonnant !
Danièle FESTY dans son livre « Ma bible des huiles essentielles » cite une étude menée au CHU de Sarlat dans le service du Dr Blanchard : « La diffusion régulière de Ravintsara a permis de réduire le nombre d’infections pulmonaires contractées à l’hôpital. Les huiles assainissent les surfaces (sols, tables, lits) et l’air de l’hôpital, réduisant le risque de maladie nosocomiale attrapées sur place… » « Les microbes en effet, étant incapables de devenir résistants aux huiles essentielles dont la composition est extrêmement complexe. »

3. Un bénéfice de « désodorisation » :

Odeurs gênantes, parfum trop appuyé, les locaux professionnels méritent toute notre attention pour retrouver une certaine fraîcheur !
Pour créer un lieu de travail au parfum harmonieux, diffusez de l’huile essentielle de Menthe poivrée, de Sauge, de Lavande. Liées aux émotions, les odeurs agréables procurent un grand bien-être. A vous de choisir parmi les nombreuses senteurs, celles qui vous parlera le plus à l’instant T.

4. Un bénéfice de productivité :

De nombreuses réunions ont jalonné votre journée et celle de vos collaborateurs, la fatigue physique et psychique se fait sentir et il vous reste encore un dernier brainstorming ?
L’huile essentielle de citron favorise la concentration et la clarté d’esprit. La Menthe poivrée est idéale en cas de brainstorming, c’est un bon stimulant général.
Enfin l’huile essentielle de Petit Grain Bigarade / Bigaradier est à utiliser en cas de ras le bol, de fatigue psychique.

 

Installer des diffuseurs d’huile essentielle dans des bureaux spécifiques (une pièce réserver à la détente) ou proposer à vos collaborateurs un atelier pour découvrir l’aromathérapie, voici deux solutions, véritables sources de bien-être au travail. Diffusez, sentez, lancez-vous !

 

A lire également :

  • Ma bible des huiles essentielles – Danièle FESTY (pharmacienne) – Editions Quotidien Malin

Le saviez-vous ?

L’usage aromatique des plantes est très ancien, les égyptiens, y avaient déjà recours en 4 000 av. J.C. notamment pour l’embaumement des morts. Mais le terme a été inventé en 1935 par le parfumeur-chimiste lyonnais René-Maurice Gattefossé, il vient du grec aroma signifiant « arôme » et therapeia « soins ». Suite à une blessure à la main, causée par une explosion dans son laboratoire, il découvre le pouvoir cicatrisant et antiseptique de l’huile essentielle de lavande. Il écrira de nombreux ouvrages sur le sujet, encore d’actualité.