Le marché du travail et notre économie globale sont en pleine mutation. Le digital est en grande partie la source de cette transformation, mais cela impacte désormais les usages, les compétences et les comportements. D’un point de vue RH, les processus de recrutement ne sont plus les mêmes, les outils se sont digitalisés et les rapports hiérarchiques ont été uniformisés. Alors comment identifier les profils d’avenir ? Quelles sont les compétences clés du travail de demain ? A quoi reconnaît-on le potentiel d’un collaborateur ? Réponses dans ce top 10 des compétences de demain.

 

#1 La résolution de problèmes complexes

En se basant sur l’étude menée par le World Economic Forum (WEF) auprès des salariés de 15 pays, la première compétence clé du travail de demain est la résolution de problèmes complexes. On parlera ici uniquement de compétences au sens de savoir-être et non de savoir-faire, autrement dit de Soft Skills.

Avoir la capacité de résoudre des problèmes complexes s’avère être un avantage évident pour une entreprise. Les pertes de temps et d’argent qu’engendre une situation de crise ne sont jamais positives pour une société. Pour le collaborateur, cette compétence implique une capacité de prise de recul, d’analyse et de mise en perspective qui n’est pas évidente, mais qui est précieuse au niveau professionnel, et même personnel.

 

#2 La pensée critique

Parmi les compétences clés du travail de demain, la pensée critique tient une place importante. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Avoir l’esprit critique, une pensée critique, sert tout simplement à avoir une opinion définie sur ce qui nous entoure. Attention, le sens du mot « critique » n’est pas péjoratif ici. Savoir faire la critique d’une idée, d’un projet, c’est réussir à identifier quels sont ses qualités et ses défauts pour faire avancer les choses dans le bon sens comme dans le mauvais. Un chef de projet avec une pensée critique sera bien plus précieux dans le monde du travail de demain, qu’un collaborateur indécis qui n’émet pas d’avis.

 

#3 Créativité

La créativité est souvent une compétence associée aux professionnels de l’image. Pour être graphiste, photographe, designer, il faut de la créativité c’est indéniable, mais c’est une compétence clé pour bien d’autres professions. Être créatif c’est simplement laisser parler ses idées et essayer de les exploiter le mieux possible. Ce n’est pas une science exacte et dans de nombreux cas, ça n’aboutit pas à un projet fini, mais c’est la création de l’idée qui est importante. Pour les travailleurs de demain, la créativité sera particulièrement utile, car elle permettra de se renouveler plus facilement et de ne pas rester sur des acquis trop longtemps.

 

#4 Gestion des équipes

Pour qu’une entreprise fonctionne bien, ses équipes doivent être complémentaires et la communication doit y être fluide. Pour ce faire, il ne suffit pas de recruter des collaborateurs ayant les bonnes formations et les bonnes compétences techniques. Il existe un enjeu managérial très important dans le bon fonctionnement d’une équipe et cela tient plus du savoir-être que des diplômes. Savoir gérer une équipe est déjà un soft skill recherché mais cela deviendra une compétence clé du travail de demain. A l’heure ou l’humain et le bien-être sont des priorités de chacun, la gestion d’une équipe devient une tâche minutieuse.

 

#5 Coordination

La 5ème compétence clé de cette liste rejoint la précédente, car la coordination et la gestion d’équipe sont deux éléments liés. Là où la gestion des équipes permet d’identifier les bons liens de subordination et détermine les profils managériaux, la coordination permet de fluidifier le travail de chacun.

 

#6 Intelligence émotionnelle

L’intelligence émotionnelle est déjà la nouvelle quête de nombreux RH en 2018, mais elle deviendra primordiale dans les années à venir. Ce n’est pas anodin si de nombreuses personnes désignées « haut potentiel intellectuel » font preuve d’une grande intelligence émotionnelle. C’est une qualité qui n’est pas donnée à tous, et surtout, pas dans les mêmes proportions.

Nous avons tous un peu d’intelligence émotionnelle, c’est ce qui nous sert à décrypter les codes sociaux, le langage du corps et à avoir de l’empathie etc… Cependant elle n’est pas développée de la même façon chez tout le monde, et là où certaines personnes préfèrent l’ignorer pour leurs ambitions matérielles, d’autres réussissent à comprendre les rouages des comportements sociaux et font preuve d’un bon sens précieux. L’intelligence émotionnelle, c’est avant tout se comprendre et comprendre les personnes qui nous entourent. C’est un soft skill essentiel aux entreprises du futur, et même à notre société.

 

#7 Jugement et prise de décision

Tout le monde n’a pas la prise de décision facile. Il est parfois compliqué, à titre personnel et professionnel, d’oser faire un choix. Nous sommes souvent hésitants, parfois indécis, et la procrastination est un reflex commun devant une décision à prendre. Or dans les compétences clés du travail de demain, la prise de décision et la capacité de jugement seront essentielles. C’est à sa capacité décisionnaire que l’on reconnaît un leader. Il ne va pas vers la facilité mais il choisit d’avancer. Pour que les décisions soient les meilleures possibles, la faculté de jugement est souvent un bon allié.

 

#8 Souci du service client

Plus que le souci du service client, la compétence clé de demain c’est le soin de la satisfaction client. Être sincèrement préoccupé par le bien-être de ses clients est une qualité rare. Bien trop souvent nous nous préoccupons de la viabilité économique de l’entreprise avant de penser à l’impact que nos produits ont sur les consommateurs finaux. Plus qu’une simple question éthique, la satisfaction client est primordiale à la pérennité d’une entreprise, particulièrement à l’ère des réseaux sociaux ou le bouche à oreille est devenu mondial.

 

#9 Négociation

La capacité de négociation est une compétence précieuse, déjà dans notre société actuelle. Entamer une négociation peut permettre de désamorcer une situation de conflit, ou encore de faire progresser la situation. Être capable de mener une négociation à son terme demande une aisance orale et un sens aigu de la communication. Trouver un compromis ou élaborer un consensus sont des tâches aussi utiles en entreprise qu’en politique ou même à titre personnel.

 

#10 Souplesse cognitive

Faire preuve de souplesse cognitive est la dernière compétence clé du travail de demain qu’il faudra maîtriser. Plus concrètement, cette souplesse se traduit par une grande adaptabilité, et une capacité à traiter différentes tâches variées en un lapse de temps assez court. Le passage d’une mission à une autre, même si elles ne sollicitent pas les mêmes compétences, est une chose facile pour les personnes dotées de souplesse cognitive. Cela permet de gagner en temps et en productivité pour l’entreprise, sans négliger le bien-être des équipes.

Nous espérons que cette liste de compétences clés du travail de demain vous aidera à mieux comprendre les enjeux de la fonction RH dans les années à venir.

 

Articles en lien :

6 chiffres clés sur les Français et le travail de demain
Le profil atypique : comment le reconnaître et le valoriser en entreprise ?
Recrutement 2018 et 2019 : quelles sont les grandes tendances ?