A l’occasion du Prix du DRH numérique, qui s’est tenu le 27 septembre dernier dans les locaux d’Orange Campus à Montrouge (92), de nombreux experts de la profession ont donné leur point de vue sur la question de la transformation digitale. Ce qu’il en ressort : la transition numérique est devenue incontournable, et l’humain doit rester au centre de chaque initiative.

 

Une expérience à la fois digitale et humaine

La 4ème édition du Prix du DRH numérique, créé par l’ANDRH (association nationale des directeurs des ressources humaines), s’est caractérisée par la diversité, tant en termes de profils que de tailles d’entreprises ou de localisations géographiques. Le jury, composé de 19 DRH issus des secteurs public et privé, a ainsi décerné quatre récompenses aux candidats qui se sont démarqués par des initiatives innovantes pour la transformation numérique de leur entreprise.

Tous les intervenants s’accordaient sur un point : la transformation digitale au sein de l’entreprise doit avant tout prendre en compte la dimension humaine pour porter son projet au sein de l’entreprise. Ainsi, pour Jérôme Barré, directeur exécutif du groupe Orange, la transformation des entreprises « est une expérience à la fois digitale et humaine ». Le digital représente une formidable occasion de repenser l’expérience salarié, de même que l’organisation globale de l’entreprise et des espaces de travail.

 

Le DRH de demain sera digital, ou ne sera pas

D’après Pierre-Marie Argouarc’h, président du jury et DRH du groupe FDJ, la fonction RH doit être au cœur de la transition numérique, sous peine de disparaître. « Si le DRH n’est pas digital aujourd’hui, que sera-t-il à l’avenir ? », interroge-t-il. Alors que l’intelligence artificielle et le Big Data s’apprêtent à bouleverser en profondeur nos usages professionnels et personnels, les entreprises doivent prendre les devants dès maintenant pour adapter leur fonctionnement.

 

Un projet porté par l’ensemble des salariés

Parmi les lauréats, Stéphanie Villejoubert, DRH de la société Retis, s’est vu décerner le prix Mieux travailler à l’ère du numérique. Pour elle, la transformation digitale est partie d’une prise de conscience collective et n’implique pas que le département RH, mais bien l’ensemble des collaborateurs. Sa stratégie est basée sur un fonctionnement en groupes agiles, pour repenser les trois piliers de la transformation numérique : le business plan, les usages digitaux et les nouveaux modes de management.

 

Crédit photo : Stocksnap

A lire également :

Les 3 enjeux face à la digitalisation des ressources humaines
Big Data, Millennials et marque employeur : quand la transformation digitale bouleverse les RH
Digital summ’r : quand le digital rencontre le bien être au travail
Le management de transition, l’allié de la transformation des entreprises