La co-créativité est un des principes de base du Design Thinking. Elle permet de bénéficier du partage de la quantité des points de vue et de générer un maximum d’idées en un minimum de temps. On constate qu’en réunissant les bonnes personnes au sein d’une même dynamique, on se donne beaucoup plus de chances de répondre à une problématique qu’en confiant l’exercice à quelques têtes bien faites.

Les 6 principes de base pour commencer à générer des idées en équipe

Pour créer des idées et utiliser l’intelligence collective, il existe des techniques de co-créativité. Elles permettent à la fois de générer beaucoup de créativité et de sélectionner des idées en mode collaboratif. L’idée principale est que 1+1 = 3 ! C’est ludique et productif. Le mix parfait pour bien travailler en équipe. L’Elan des Talents vous livre les grands principes de l’idéation (c’est comme ça que l’on nomme ces moments où tout le monde phosphore sur le même thème) en co-créativité !

Avant de rassembler votre équipe dans un lieu inspirant (les espaces de co-working sont parfait pour ça), il convient de lister les principes de base pour que votre séance d’idéation se déroule du mieux possible.

Pour que tout le monde soit créatif, il faut penser à respecter ces 6 règles essentielles :

  1. Pas de jugement, pas de censure…
  2. Encourager les idées, même les plus extrêmes !
  3. Construire sur les idées des autres, on s’inspire de ce qui est dit et on s’entraide pour faire grandir les idées.
  4. Dessiner plutôt qu’écrire, même si on pense qu’on ne sait pas dessiner, on se fait mieux comprendre par le visuel !
  5. Chercher la quantité d’idées plutôt que la qualité.
  6. Fixer une limite de temps : la contrainte est un catalyseur de créativité !

Le matériel qu’il faut avoir sous la main est disponible dans tous les bureaux : tableaux blancs, bloc-notes, feutres et paper-board. Ensuite, il existe différentes techniques pour générer des idées à plusieurs. Vous pouvez toutes les essayer si vous voulez ! L’essentiel est de trouver celle qui vous convient. Nous en avons listé 6 mais il en existe des dizaines d’autres ! A tester sans se lasser pour impliquer vos équipes dans votre stratégie d’innovation.

 

Les 6 techniques de co-création

1 – Braindump

On travaille en individuel. A la fin, il s’agit de mettre en commun toutes ses idées. On a besoin de 4 à 6 personnes, d’un mur et de post-it… Chacun écrit ses idées et les colle sur le mur. On fait un bilan des idées produites en les triant avec un vote avec des marques (ou des gommettes). Cela fonctionne aussi bien avec un paper board et des feutres ou un tableau et des craies.

2 – Brainstorming

Plus connu que le Braindump, il en garde le principe essentiel sauf qu’il n’y a pas de travail en individuel. On commence par lancer des idées, on les écrit ou on les dessine. C’est encore mieux sur des post-it que l’on colle. S’il existe plusieurs axes de réflexion, on peut préparer le travail en établissant des codes couleur. A la fin, on fait le tri et on vote pour les meilleures idées !

3 – Crazy 8

C’est notre préféré ! Timing serré, un peu comme un sprint, il ajoute un aspect ludique grâce au dessin. Pour le matériel, une feuille A4 et un chrono suffisent. Simplissime, on vous l’avait dit ! La méthodologie : chacun plie sa feuille en 8, on lance le chrono sur 8 minutes au total avec des alertes toutes les minutes. Les participants remplissent chaque case avec l’esquisse d’une solution à la problématique posée. Chaque case comporte une variante de la solution. On change de case au bout d’une minute. On vous met au défi de remplir toutes les cases !

4 – Re-expression

C’est une technique qui permet de voir le problème sous un autre angle. L’exercice est simple et peut prendre différentes formes : on reformule la question avec d’autres mots en faisant des associations par exemple ou des métaphores. On peut utiliser des dessins, théâtraliser ou utiliser un jeu de construction. Plus difficile, on aborde la problématique avec les yeux de quelqu’un d’autre : un enfant, une personne en situation de handicap… Le tout étant de se placer dans une autre perspective !

 5 – Revolution

C’est un mode disruptif. Le principe est de remettre en question les règles de base. On pose les règles et ensuite, on dit « et si… ? » puis on laisse parler son inspiration…

6 – The worst possible idea

On a gardé le meilleur pour la fin. C’est la méthodologie la plus fun ! Elle enlève la pression, soulage l’anxiété et booste la confiance en soi. Tout le monde évoque l’idée qui lui semble la pire qui soit pour résoudre le problème posé. Les idées fusent et une fois qu’on est arrivé au bout de l’exercice, il ne reste plus qu’à prendre le contre-pied de chacune. On trouve des pépites !

Merci à l’équipe d’Apérience pour leurs conseils lors de la rédaction de cet article.