Un bon manager est capable de répondre aux besoins de ses collaborateurs, de se montrer bienveillant et inspirant pour s’affirmer en tant que leader. Pour cela, de solides compétences en communication sont indispensables afin d’échanger efficacement avec ses équipes et de les emmener vers la réussite de leurs objectifs. Voici 6 pistes à suivre pour mieux communiquer et donc mieux manager.

 

Evaluez vos capacités de communication

Pour répondre à un problème, il faut tout d’abord l’étudier avec soin. La meilleure façon d’analyser votre comportement de manière objective est d’y apporter un regard extérieur. N’hésitez pas à demander des feedbacks sincères de la part de vos collaborateurs. Si besoin, mettez en place un dispositif anonyme d’évaluation. Il faudra bien entendu vous ouvrir à tout type de critique constructive qui pourra en émerger : celles-ci ne pourront que vous faire progresser.

 

Restez à l’écoute de vos équipes

Le sens de l’écoute est une qualité particulièrement recherchée chez un bon manager. Par écoute, il faut comprendre écoute active : prêter une oreille attentive à vos collaborateurs et prendre réellement en compte leurs besoins sera fortement apprécié et constituera la clé pour construire avec eux une relation de confiance.

 

Soyez positif…

Les encouragements et autres messages positifs sont parfois sous-estimés en entreprise. Pourtant, féliciter un collègue pour son travail, l’encourager à avancer sont des actions importantes pour booster la motivation et le bien-être au travail.

 

…Tout en restant honnête

Pour autant, l’idée n’est pas de camoufler une situation négative ou de brosser vos collaborateurs dans le sens du poil. Choisir « d’enrober » ses messages par peur de froisser quelqu’un est une stratégie qui risque de briser la confiance et de rendre la communication plus délicate. Au contraire, n’hésitez pas à être franc dans vos interactions et à apporter les retours que vous estimez justes, ce qui instaurera une réelle confiance au sein de vos équipes.

 

Sachez gérer les situations délicates

En situation de crise, comme une fusion ou une restructuration, c’est votre rôle de manager de redoubler d’efforts pour accompagner vos collaborateurs du mieux possible. Ménagez-vous des périodes de temps non négociables pour échanger avec eux : organisez des entretiens individuels pour discuter du ressenti de chacun, ainsi que des rencontres avec l’équipe pour les mobiliser autour d’objectifs communs.

 

Restez disponible

Cultivez la politique de la « porte ouverte » : un manager bienveillant doit savoir se montrer ouvert et souvent disponible. Multipliez les moyens d’entrer en contact avec vous : messagerie, mails, téléphone… et bien sûr, rencontres de visu. Ne négligez pas le contact humain pour discuter des interrogations de vos collaborateurs et y répondre : les échanges en face à face sont encore les plus efficaces.

 

Crédit photo : Unsplash

A lire également :

Comment mettre la co-créativité au cœur de votre stratégie d’innovation ?

L’holacratie, un mode de gouvernance qui fait sauter la hiérarchie !

A quel style de management appartenez-vous ?

Managers : comment bien gérer votre stress ?