Travailler en freelance et faire des enfants, est-ce compatible ? Comment se passe le congé maternité ou paternité d’un travailleur indépendant ? Futurs papas et mamans, voici tout ce que vous devez savoir sur vos droits en tant que freelance.

Freelance et maternité sont compatibles !

Quand le projet de fonder une famille s’annonce, on pense spontanément au CDI pour s’assurer une situation professionnelle stable. Néanmoins, avoir des enfants tout en étant freelance, c’est possible !

En tant que freelance, il est difficile d’envisager un arrêt de travail, au risque de perdre des clients et une bonne partie de ses revenus… Mais les futurs parents ont des droits, quelle que soit leur activité professionnelle. La plupart des freelances étant (pour l’instant) affiliée au RSI (régime social des indépendants), celui-ci finance leur congé paternité ou maternité sur la base de leurs revenus journaliers moyens.

TNS ou salarié : quelles différences ?

Une jeune maman salariée bénéficie d’un congé maternité de 16 semaines – qui démarre 6 semaines avant la date estimée de l’accouchement et prend fin 10 semaines après la naissance – et touche une indemnisation qui peut aller jusqu’à 6 500 euros. Tandis qu’une salariée indépendante n’aura droit qu’à 10 semaines de congés, le montant de l’allocation fluctuant en fonction de son activité.

Les papas freelances sont traités comme les salariés : le congé paternité s’étend sur 11 jours calendaires, 18 jours en cas de naissances multiples. Cependant, ce congé doit être pris dans les 4 mois suivant la naissance de l’enfant.

Pour parer à ces inégalités entre freelances et salariés, l’Etat prévoit de créer un congé maternité unique, permettant d’octroyer 16 semaines de congés à toutes les mamans, salariées ou non. Pour les papas en revanche, rien ne semble bouger pour l’heure.

Quelques conseils pour les parents indépendants

Pas toujours simple de jongler entre son activité professionnelle et son nouveau rôle de papa ou maman.

Être parent est un job à temps plein, et il vous faudra prévoir une inévitable baisse de productivité. Au quotidien, il est important de séparer ces deux rôles, pour ne pas avoir à changer la couche de bébé durant vos rendez-vous clients…

Crédit photo : Pexels